Le guide de votre bien-être à domicile

Acupuncture

Qu'est-ce que l’acupuncture ?

acupuncture

© WavebreakMediaMicro - Fotolia.com

L’acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise. Pratiquée avec des aiguilles disposées sur des points stratégiques, elle a vocation à rétablir la force de l’énergie vitale. L’acupuncture est employée à titre curatif ou simplement préventif.
  1. Petite histoire de l’acupuncture
  2. Les fondements de l’acupuncture
  3. La méthode de l’acupuncture
  4. Son rôle thérapeutique
  5. Pour en savoir plus :

L’acupuncture, du latin ‘acus’ aiguille et ‘pungere’ piquer, est la cinquième branche de la médecine chinoise avec la diététique chinoise, la pharmacopée, le massage Tui-Na et les exercices énergétiques (Qi Gong - tai-chi). Pratiquée en Asie depuis des millénaires, l’acupuncture repose sur une vision globale du corps, tant mental que physique. Aujourd’hui, l’acupuncture s’est fait une place aux côtés de la médecine occidentale. Elle est considérée comme une thérapie de complément.

Les traitements d’acupuncture s’effectuent par l’utilisation d’aiguilles spécifiques, piquées sur des points énergétiques. Ceux-ci sont dispersés sur l’ensemble du corps humain selon une cartographie bien précise.

Comme souvent dans la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture a pour ambition de renforcer une relation harmonieuse et fonctionnelle des organes. Pour cela, un travail est effectué sur la force énergétique et les phénomènes d’autorégulation.

Petite histoire de l’acupuncture

Les premières traces de l’acupuncture datent du 2e siècle avant Jésus-Christ. Néanmoins, le chemin fût long avant que cette médecine soit considérée comme telle. Plusieurs écrits sur l’acupuncture et ses méthodes de soins, comme la moxibustion ou les drogues thérapeutiques, ont été publiés au cours des siècles. Les spécialistes estiment que la théorie des méridiens date de la dynastie Han (50 ans environ après la fin des Zhanguo). Des écrits consacrés à cette question ont été découverts dans une tombe de la famille Han en 1973.

L’acupuncture est connue en Europe, depuis le XIIe siècle. Néanmoins, elle ne sera considérée comme une thérapie traditionnelle médicale qu’au début du 19e siècle. Le père du compositeur Louis Berlioz, fervent pratiquant, a largement contribué à sa démocratisation. Il écrivit plusieurs ouvrages sur ses principes et les méthodes de thérapie par les aiguilles. Il fut suivi ensuite par de nombreux médecins. La progression de l’acupuncture fût stoppée nette à l’époque industrielle. Elle fut interdite en 1822 par le Collège médical impérial. Ce n’est qu’en 1971 que l’acupuncture sera admise aux Nations Unies. En 1972, lors d’une visite officielle, Richard Nixon, alors président des États-Unis, va assister à une démonstration d’acupuncture sur l’anesthésie. Les journalistes présents livreront largement les détails miraculeux de cette science naturelle chinoise. Néanmoins, il fut révélé quelques années plus tard que les patients ont été un peu endormis avant l’expérience, à l’aide de médicaments anesthésiques ! Qu’à cela ne tienne, à partir de ce moment, l’acupuncture devient populaire et gagne les ferveurs du monde entier. Son approche répond précisément aux aspirations des intellectuels de l’époque. Au fil des années, les témoignages seront bien plus convaincants sur l’efficacité de cette médecine des énergies corporelles et des éléments naturels. Aujourd’hui, en occident et notamment en Chine, l’acupuncture tient une place prépondérante dans la médecine. Elle est pratiquée dans de nombreux centres de soins ou hôpitaux.

Les fondements de l’acupuncture

Selon la médecine naturelle chinoise, la santé représente un état d’équilibre entre le yin et le yang, qui s’opposent et se complètent. Ce modèle fait référence à la nuit et au jour, à l’eau et au feu ou encore à la théorie des cinq éléments que sont le Bois, le Feu, la terre, le Métal et l’Eau. Ces deux principaux fondements expliquent la reconnaissance des énergies de l’univers, ses transformations ou ses mutations en relation avec les organes, les sens et les émotions.

La force du corps matériel et énergétique, nommé « souffle de vie » en acupuncture, s’appuie sur le Qi (on lit « tchi »). Cette énergie circule dans le corps humain par des canaux, les méridiens. Ces vaisseaux permettent la diffusion de cet équilibre d’énergie entre les différents systèmes de l’organisme vivant.

La méthode de l’acupuncture

L’acupuncture repose sur plusieurs techniques. La plus connue est l’implantation d’aiguilles jetables, à usage unique d’un diamètre de 0.22 mm, à la surface de la peau. Celles -ci sont positionnées dans des endroits très précis, appelés points d’acupuncture. La technique n’est pas douloureuse, à peine le ressenti d’une petite piqure de moustique ! L’acupuncteur se base sur une cartographie prédéfinie des points d’acupuncture sur les différents méridiens. Les spécialistes recensent 361 points, liés à chaque viscère ou organe du corps humain. L’acupuncture se décline autour de différents procédés, qui s’adapteront selon chaque cas. Parmi eux, on retrouve l’acupuncture au laser, la moxibustion, destinée à réchauffer le point d’acupuncture, les ventouses ou encore l’acupression, l’acupuncture par le toucher et la pression des doigts…

Son rôle thérapeutique

L’acupuncture s’emploie à titre préventif ou curatif. Elle apporte un véritable soulagement lors des troubles ou des dysfonctionnements du corps humain. Ses bienfaits ont été constatés tant au plan musculaire, osseux, articulaire, respiratoire, circulatoire que digestif. L’acupuncture intervient également dans le traitement des difficultés liées aux systèmes reproducteur, endocrinien, oculaire, auditif ou nerveux. Un acupuncteur peut également assurer la prise en charge de douleurs quotidiennes ou chroniques, ainsi que toutes les douleurs post-opératoires…

En acupuncture, les causes des dérèglements sont classées par type : Vide, Excès, Stagnation, Froid, Chaleur ou Vent. Leur appellation fait référence à tous les systèmes pouvant être touchés. Par exemple, en acupuncture, un rhume représentera un Froid et sera pris en charge comme un refroidissement interne causant un déséquilibre énergétique.

Après un examen complet et très précis, chaque traitement est mis en place en fonction de la cause identifiée. L’objectif est d’apporter une force énergétique et immunitaire aux différents organes, par le biais des méridiens et ainsi favoriser une meilleure circulation des substances. Cette approche vise à rétablir un équilibre, autant physique que psychologique.

L’acupuncture, est-ce sécurisant ?

L’acupuncture est une médecine à part entière, pratiquée par des médecins acupuncteurs. Une mauvaise pratique de cette thérapie précise peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Le respect de stérilisation des aiguilles et les applications sur le corps doivent être parfaitement suivis par le praticien acupuncteur.

L’acupuncture est une médecine complémentaire et peut être utilisée conjointement à d’autres médecines classiques ou naturelles pour une guérison plus rapide et durable.

Pour en savoir plus :

Association française d’Acupuncture

3, rue de l’Arrivée

75749 Paris Cedex 15 - France

Email : afa@acupuncture-france.com

Web : http://www.acupuncture-france.com

Association d’acupuncteurs installés sur l’ensemble du territoire français. Réputés et distinguées leurs formations et séminaires, ainsi que les publications d’une revue sur les théories et principes de l’acupuncture, plusieurs ouvrages et références.

Association belge des Médecins Acupuncteurs

Rue du Serpolet 2

1080 Bruxelles - Belgique

Tél. : 00 32 2 569 62 45

Email : bvga@skynet.be

Web : http://www.acupuncture.be

L’ABMA est la société d’acupuncture médicale la plus ancienne de Belgique. Ce site donne des informations et les adresses des médecins acupuncteurs en Belgique.

Association suisse des Praticiens de Médecine traditionnelle chinoise

Rue Pestalozzi 5 bis

1202 Genève - Suisse

Tél. : 00 41 22 734 73 94

Web : http://www.acu.ch

L’ESC regroupe tous les Praticiens de Médecine traditionnelle chinoise (MTC). Le site donne des informations et la liste des membres par cantons.

Association Professionnelle des Acupuncteurs du Québec

4822, avenue Christophe-Colomb, Montréal, Québec H2J 3G9

Tél. : +1 (514) 982-6567

Ordre des Acupuncteurs du Québec

Tél. : +1 (514) 523-2882

The Chinese Medecine and Acupuncture Association of Canada

154 Wellignton St. London - Ontario - Canada N6B 2K8

Tél. : +1 (519) 642-1970

Email : icma@skynet.ca

Web : http://www.cmaac.ca